Comment bien chauffer sa maison ? Le cas des capteurs géothermiques via la pompe à chaleur

07 février 2012

En cette période de grand froid, nous remarquons toutes les lacunes de nos systèmes de chauffage basiques. Et pourtant, il nous est nécessaire de trouver des solutions efficaces pour augmenter notre confort au sein de nos habitations et nous chauffer convenablement. Aujourd'hui, nous nous penchons plus particulièrement sur le cas des installations géothermiques, pour chauffer notre maison par la terre : c'est possible !

Avez-vous déjà pensé à l'installation d'un système de géothermie ? Il se constitue d'un réseau de capteurs enterrés dans le sol ou plongé dans une nappe d'eau souterraine. On récupère ainsi la chaleur de la terre pour la redistribuer dans l'habitation grâce à une pompe à chaleur.

Quels modes de captages géothermiques existent-ils ?

  1. Le captage horizontal au sol Via des capteurs enterrés de manière horizontale dans le sol   POUR : C'est l'installation géothermique la moins coûteuse (environ 20 000€) CONTRE : Sa performance est assez faible à cause de la faible profondeur de l'installation des capteurs (de 0.6 à 1.2m). L'efficacité dépend aussi des variations des températures extérieures Il faut aussi disposer d'une grande surface au sol, non occupée (de 1.5 à 3 fois la surface habitable à chauffer). Cette surface doit être éloignée de toute installation souterraine. Pensez à ce type d'installation avant la construction de votre maison.  
  2. Le captage vertical au sol Via des capteurs enterrés de manière verticale dans le sol   POUR : Les capteurs sont enfoncés de manière verticale à une grande profondeur (100m max) : vous n'avez donc pas besoin d'une grande surface au sol. L'efficacité de l'installation n'est pas touchée par les variations climatiques extérieures. CONTRE : Vous aurez besoin de réaliser plusieurs forages pour l'installation des fameux capteurs C'est une installation qui coûte cher (environ 25 000€) Nécessité de disposer d'une autorisation pour réaliser les forages et l'installation.  
  3. Le captage vertical sur nappe phréatique POUR : Les capteurs sont installés verticalement donc pas besoin d'un grand terrain Ils sont plongés dans une nappe souterraine d'eau (nappe phréatique) Ce type d'installation géothermique est éligible au crédit d'impôt  : une aide non négligeable CONTRE : Le coût élevé : environ 25 000€ comme une installation verticale. Besoin d'une autorisation d'exploitation de la nappe phréatique Surcoût occasionné par le forage supplémentaire pour évacuer la chaleur puisée Besoin de disposer d'une nappe phréatique à proximité de la maison et de l'avis d'un professionnel qualifié.

  4. D'autres systèmes de capteurs géothermiques à venir ? Le captage géothermique à spirale, intermédiaire entre le captage horizontal et vertical : les capteurs ressemblent à des bobines. C'est un système de captage pratique et facile à installer, plus économique que le système des capteurs verticaux (attention toutefois : ces capteurs sont sensibles à certaines structures de sol)
contact de tradinov-sas téléphone de tradinov-sas
04 72 04 56 26