Comment restaurer un crépi fissuré

25 mars 2016

Avec le temps qui passe, des fissures peuvent apparaître sur le crépi de votre maison par exemple. Une période de sécheresse ou une déformation du terrain sont des phénomènes à l’origine de ces fissures. Voici quelques grandes lignes à appliquer pour restaurer vos crépis impactés.

Détecter et surveiller les fissures

Avant de commencer tout travail de réparation, il faut relever toutes les fissures de son bâtiment. Cette analyse permet de déterminer l’origine du problème. Si par exemple la taille de la brèche est minime et que votre bâtiment est récent, il n’y a pas d’inquiétude à avoir. En revanche, si la taille d’une fissure augmente au fur et à mesure que le temps passe, il faut penser à pallier ce problème.

Quantifier la profondeur de la fissure

Dans le cas où les fissures que vous repérez grossissent et que votre maison a quelques années d’ancienneté, vous devez mettre en place une jauge graduée. Cet outil mesure l’évolution des fissures dans un même plan. Deux types de résultats sont alors possibles :

- la réglette n’a pas bougé au bout d’un mois, la fissure est dite « morte » ou « inerte »
- la réglette se déplace de plus de 0,5 mm : la fissure est dite « vivante » ou « active »

Réparer les fissures « inertes »

Pour reboucher une fissure dite « morte », il faut procéder par étape. La première étape consiste à préparer le crépi qui se trouve autour. Lors de ce travail, vous devez vous munir d’une brosse pour éliminer les poussières et autres résidus qui peuvent gêner l’accroche du mastic.


Ensuite vient la deuxième étape de l’ouverture de la fissure qui doit être réalisée à l’aide d’un grattoir à fissure. Le résultat doit être également brossé tant au niveau de l’extérieur que de l’intérieur.


La troisième et dernière étape est celle de la réparation de la fissure. En général, vous pouvez utiliser deux types de mastic : un mastic acrylique si vous prévoyez un ravalement ensuite ou un mastic silicone dans le cas contraire. Avec votre produit, remplissez la fissure abondamment et lissez au doigt la matière.

Processus pour effectuer la réparation d’une fissure « vivante »

Dans un premier temps, il faut nettoyer la surface à traiter à l’aide d’une brosse et d’un nettoyeur haute pression. Veillez à bien éliminer les mousses et lychens si votre crépi n’est pas sain. Il est d’ailleurs conseillé dans ce cas d’appliquer un traitement anti-mousse avant de commencer à élargir la fissure.


La deuxième étape consiste à gratter l’ouverture pour qu’elle ait une forme finale de « V ». Insistez bien sur sa longueur et sa profondeur : le résultat soit être net, dépourvu de poussière.


La troisième étape est celle du rebouchage de la fissure. Dans le cas d’une fissure « active », il est recommandé d’utiliser un mastic souple du même ton que votre crépi. Notez cependant que plus votre fissure est importante, plus l’appel à un professionnel du bâtiment est préconisé pour réaliser une réparation pérenne.

contact de tradinov-sas téléphone de tradinov-sas
04 72 04 56 26