Isolation, caractéristiques des grandes familles

11 août 2017

On ne répètera jamais assez que bien penser son isolation intérieure permet de faire des économies drastiques d’énergie. Néanmoins pour faire le choix le plus judicieux, mieux vaut connaître les choix qu’il existe sur le marché. Polyester, ouate de cellulose, laine de verre, chaque matériau a ses propres caractéristiques en termes d’emploi, de résistance, de performances thermiques ou d’impact environnemental… Petit tour d’horizon.

Les isolants minéraux

Commençons par les isolants minéraux. A la fois performant et économique il s’affiche clairement comme le meilleur rapport qualité/prix. A tel point que 70% des foyers français en sont déjà équipés. Parmi eux, on retrouve la laine de verre, souvent fabriqué à partir de produits naturels comme le sable, que l’on retrouve sous forme d’un matelas de fibre entremêlés, permettant d’emprisonner l’air. On peut également trouver de la laine de roche fabriquée à partir de basalte ou encore de la laine de verre cellulaire créé avec du verre recyclé. Cette famille est très efficace pour l’isolation thermique et acoustique, tout en étant assez polyvalente pour s’adapter à toutes les surfaces. Seul défaut, ils restent perméable et sont donc sensible à l’humidité.

Les isolants synthétiques

Continuons avec les isolants synthétiques. Ils sont généralement fabriqués à partir de polymères (matières plastiques) et se présentent sous la forme de panneaux rigides. On retrouve le polystyrène expansé (PSE), le polystyrène extrudé (XPS) et le polyuréthane (PUR) qui sont d’excellents isolants, surtout pour leurs propriétés de conductivité thermique. Ils sont également imperméable contrairement aux précédents et imputrescible. Ils sont donc naturellement plus utilisés pour les isolations extérieures. Plastique oblige, ils sont sensibles au feu et possède un assez mauvais bilan phonique et écologique.

Les isolants bio-sourcés

Cette famille d’isolant est la plus écologique et représentent une part de plus en plus importante du marché. Parmi les composants utilisés on retrouve la paille, le liège, la laine de chanvre, la ouate de cellulose, la laine de bois, de coton, de lin… La plupart des laines animales peuvent être utilisés comme produits isolants. Cette famille d’isolant présente évidemment le meilleur bilan écologique car utilise des matières premières renouvelables ou recyclables et leur fabrication ne nécessite que très peu d’émission de CO2. Côté performance, on constate une conductivité thermique équivalente à la laine de verre ainsi qu’une forte perméabilité ç la vapeur d’eau afin de permettre aux parois de respirer. Ils retiennent bien la chaleur en hiver en maintenant la fraicheur l’été.

 

contact de tradinov-sas téléphone de tradinov-sas
04 72 04 56 26